Activités

SUCHET vous propose différentes solutions et services pour vos travaux.
Cliquez sur les titres pour plus de détails

La couverture en tuile

Une tuile est un élément de construction utilisé dans le bâtiment comme pièce de couverture. Les tuiles sont en terre cuite ou en béton et sont utilisées en fonction des régions et des styles architecturaux.
Elles sont idéales pour couvrir les toits de différentes pentes.

La couverture en bac acier

Fabriquée auparavant en acier brut, la toiture en bac acier s’est améliorée avec le temps. De nos jours, le bac acier est zingué, galvanisé, laqué ou traité pour devenir inoxydable.

La toiture en bac acier la plus courante actuellement est celle en acier zingué. Elle est résistante, légère, facile à travailler et dotée d’une bonne longévité.

Elle présente de nombreux avantages :
– Bonne durabilité
– Esthétique
– Solide
– Légère
– Incombustible
– Résistante aux moisissures
– Facile à poser
– Étanche
– Rapidité d’écoulement de la pluie et de la neige
– Large gamme de coloris et de formes
– Accessible à tous les budgets

Couverture en Zinc

Une toiture en zinc est parfaite si vous souhaitez garder un aspect traditionnel à votre toiture.

La pose ou la rénovation d’une toiture en zinc nécessite une réelle compétence professionnelle.
Le zinc, métal blanc bleuté, présente de nombreux avantages :
– Très bonne résistance dans le temps.
– Il s’adapte facilement à toutes les formes de toiture.
– Il est léger et permet la réduction des charges sur les charpentes.
– L’entretien est facile.

La couverture est directement en contact avec les autres éléments extérieurs donc vous devez bien réfléchir avant de choisir ce matériau en fonction de votre lieu d’implantation.

Le zinc est une matière formée de feuilles de tôle assemblées pour recouvrir un toit, c’est un métal blanc.

Couverture en ardoise

L’ardoise est une roche issue du schiste, sombre.

La couverture en ardoises fait partie des matériaux écologiques.

L’étanchéité

C’est une technique de protection contre les intempéries dans le bâtiment et les travaux publics.

Matériaux utilisés :
– Les membranes bitumineuses : matériaux à base de bitume ou de goudron, d’aspect foncé. Généralement utilisées pour imperméabiliser les murs de fondation ou tout type de terrasse.
Nous utilisons plus particulièrement les élastomères (SBS, styrène-butadiène-styrène).
– Les membranes synthétiques : matériaux composés de produits de polymérisation d’hydrocarbures insaturés provenant de la pétrochimie.

La résistance à la chaleur, aux basses températures et à la volatilité sont quelques-unes des principales qualités qui les rendent appropriées à un large éventail d’applications.
Nous utilisons plus particulièrement le TPO Polyoléfine thermoplastique, recyclable à 98%, et le PVC polymère de chlorure de polyvinyle avec plastifiant.
Les différents revêtements présentés ci-dessus concernent les travaux sur les terrasses inaccessibles, les terrasses accessibles (circulation piétons), et les terrasses végétalisées.

Le Photovoltaïque

L’exploitation de l’énergie émise par le soleil permet de produire de l’électricité à partir de panneaux et cellules photovoltaïques. Cette électricité est revendue au réseau d’énergie.

Il existe trois types de poses :
– La structure intégrée à l’étanchéité de la toiture sous forme de cellules amorphes venant s’imbriquer dans le revêtement choisi,
– La structure à plat, fixée en superposition,
– La structure spécifique, à partir de pose de châssis sur les terrasses ou au sol, les verrières ou sur les façades.
– Il est également possible de concevoir des structures sur mesure.

La toiture végétalisée

C’est un système d’étanchéité en développement, recouvert d’un complexe drainant, composé de matières organiques et volcaniques et permettant la mise en place d’une végétalisation permanente. C’est une surface vivante évoluant au gré des saisons.

Il existe trois types de végétalisation :
– Extensive, avec un entretien minimum et avec fonction d’absorbeurs de polluants.
– Semi intensive, avec une visée décorative et un arrosage indispensable.
– Intensive, permettant la réalisation d’une toiture-terrasse jardin.

Ce procédé permet un apport thermique complémentaire qui devrait être validé dans les prochaines années par les bureaux d’étude.

Le bardage et la vêture

Un bardage ou vêture est un revêtement de mur extérieur faisant partie de l’enveloppe du bâtiment.

Nous réalisons, de manière générale, des chantiers en bardage métallique, cuivre, zinc, ardoise et fibrociment, brique, pierre de parement. Nous utilisons des panneaux décoratifs (HPL) et des bardages translucides, et nous mettons également en œuvre une isolation thermique derrière chaque type de bardage selon les normes en vigueur.
L’ensemble de nos réalisations est exécuté selon les D.T.U. et avis techniques.

Prestations Complémentaires :

Le désenfumage

Le désenfumage est une fonction de sécurité contre les incendies. Il existe plusieurs types de déclenchement de système :
manuel, pneumatique, électrique, etc., et ce selon la destination du bâtiment (ERP, code du travail…).

Ces systèmes doivent permettre principalement l’évacuation des fumées par les organes de sécurité mis en œuvre (DENFC, châssis en façade, etc.)

Désamiantage

L’amiante, composé de fibres très fines, est un produit comportant un risque sanitaire important. Toutes les fibres, toxiques par inhalation, sont classées cancérigènes de catégorie 1 au niveau européen.
Son utilisation est interdite depuis 1997 en France, mais beaucoup d’entreprises ont employé des matériaux à base d’amiante avant cette date dans le bâtiment et l’industrie, d’où l’importance du désamiantage.
Le désamiantage est l’ensemble des actions à réaliser pour retirer l’amiante.

Le Service Maintenance Dépannage

Créé en 2009, ce service est spécifiquement ciblé sur les interventions rapides et la mise en place de contrats d’entretien.
Une équipe de techniciens et un camion équipé sont consacrés exclusivement à ce service.

Procédure pour les interventions :
Contact du client par fax ou par téléphone, traitement sous 1 heure avec proposition de rendez-vous sous 48 heures si l’intervention n’a pas de caractère d’urgence, sous 24 heures en cas de nécessité.

Procédure pour l’entretien :

Il est défini via l’établissement d’un contrat d’entretien proposant une ou plusieurs dates d’intervention entre mars et novembre.
A la fin de chaque intervention, un rapport est établi et retourné auprès du client.

Exemples de prestation :

Passage d’un anti-mousse, remplacement de tuiles, ardoises ou crochets, nettoyages des chéneaux et gouttières …

Voir nos certifications